mercredi 4 janvier 2012

Portrait de famille : Steven


Portrait en creux.

Ian est présent, là, sur cette photo. Il vient en France une fois par an, on se voit ou pas, et quand on peut passer deux ou trois jours ensemble on se raconte. Des vies qui bizarrement se ressemblent un peu.

Ian est brillant, de la graine d'ingénieur à l'ancienne. Il dessine à merveille, sait peindre, a pondu une maquette pour  un musée de Leicester (la marée). Mais Ian est aussi (surtout ?) le frère de Steven, et de lui je ne connais rien. La photo d'un ado admiré, sur une moto : "Il fait du cross", on disait en France. Un cadre qui a longtemps pris la poussière sur une commode, longtemps après la fin de son adolescence, la fin des courses de moto. Il a disparu. Pas mort, évaporé.

Ça semble presque trop facile : diminuer la fréquence des contacts, des coups de fils, ne plus envoyer de carte de voeux. Assister aux anniversaires de loin en loin, s'excuser, ne pas pouvoir, manquer Noël une fois, une autre... et un jour déménager sans laisser d'adresse.

previous post next post
Go To Home